Comment Planter Des Nénuphars ?

Comment planter des nénuphars ? Les plantes aquatiques tel le nénuphar vivent complètement immergées. En général, les nénuphars ancrent leur racines dans la terre, émettent de longues tiges au bout desquelles les feuilles et les fleurs flottent à la surface de l’eau, permettant à la plante de s’exposer à la lumière du soleil.

Les plantes aquatiques ont besoin d’une profondeur de 30 à 50 cm d’eau.

Nénuphar Verneuil Pl 2.jpg Planche de La Plante et ses applications ornementales Date 1896 Source Internet Archive Author creator QS:P170,Q971442Cependant pour les planter dans un bassin artificiel, on utilise des paniers spéciaux. Quelles sont les fournitures nécessaires ? Il est préférable de planter votre nénuphar au printemps. Les plantes aquatiques ont besoin d’une profondeur de 30 à 50 cm d’eau. Il faut donc avoir un bassin d’une taille adéquate, pas trop petit.

Installez le nénuphar dans la zone centrale, la plus profonde, dans les bassins préformés. Les plantes aquatiques se plantent dans des paniers spéciaux. Ceux-ci sont complètement troués. On les remplit de terre. Si vous avez acheté votre plante en godet, vous devrez acheter un panier de 30 cm environ. Tapissez votre panier de feutre horticole ou d’un voile non tissé ou encore d’une serpillière.

Remplissez-le de terre argileuse ou aquatique et repiquez votre plante. Plongez votre panier dans l’eau après l’avoir lesté d’une pierre. La profondeur dépend de la taille des tiges de la plante. En attendant que la celle-ci ait atteint sa taille adulte, disposez des pierres en dessous du panier. Si vous n’avez pas encore de tiges, installez le panier directement à la bonne profondeur.

Sous le nom de nénuphar, le grand public inclut des plantes certes de la même famille (Nymphéacées) mais assez différentes. Les plus populaires de loin sont les nymphéas (genre Nymphaea) célébrés par C. Monnet aux larges fleurs blanches, rose pâle à rose vif, rouges à violacées ou jaunes (selon les innombrables cultivars) et qui vit à l’état sauvage dans les plans d’eau sous la forme à fleurs blanches. Mais il existe un autre genre, moins connu bien que plus répandu, les « vrais » nénuphars (genre Nuphar) avec surtout le nénuphar jaune (N.

’eau aux fonds vaseux mais aussi les rivières au cours lent. Sa répartition au long de ces derniers soulève le problème des modes de dispersion d’une telle espèce entièrement aquatique. Sur le fond de cet étang vidangé en fin de printemps, on repère la trace des rhizomes de nénuphars juste enterrés sous la surface, formant un réseau ramifié ; ils permettent aux nénuphars de surmonter cette exondation même sur plusieurs mois ! Le genre Nuphar, les « vrais » nénuphars du botaniste, regroupe environ onze espèces très proches d’aspect et dont la délimitation reste assez complexe.