Plantes De Berge : Que Planter Au Bord D’une Pièce D’eau ?

"Диффенбахия Лемон Тропик" - card from user Александра Ф. in

Une pièce d’eau est toujours un enchantement au jardin, elle y apporte vie et fraîcheur. Une mare naturelle est très facile à mettre en végétation, les berges sont tapissées de vases et l’eau y est en mouvement. Vous pourrez envisager d’y installer la majorité des plantes semi-aquatiques ou aquatiques de berge sans souci.

put.ern face eke sá ur- inriurire bine-facetoare asupra, acestel plante. rAsl se poate de interesanta. A ve- tica articole din lege ci a analizat- stamaiDans le cas d’un bassin maçonné ou en PVC préformé, il s’agira plutôt d’habiller le pourtour avec des plantes appréciant une certaine humidité. Au bord d’une piscine, les végétaux choisis devront être robustes et résistants au soleil et aux éventuelles projections d’eau chlorée (sauf si vous optez pour une piscine écologique !). Tout près d’une fontaine, il serviront à la magnifier.

Il s’agira, là encore, de végétaux appréciant une atmosphère humide mais pas spécifiquement de plantes aquatiques. Que planter au bord d’une mare ou d’un étang ? Les plantes aquatiques poussant dans une faible hauteur d’eau se plaisent au bord d’une mare ou d’un étang. Outre le côté ornemental indéniable, elle participent à l’équilibre de cet écosystème. Le jonc retient les berges et abrite de nombreux petits animaux qui aiment se protéger des attaques aériennes dans son feuillage dont la pointe éloigne les prédateurs.

Certains Carex appréciant tout particulièrement les sols engorgés comme Carex elata, constituent aussi de bonnes cachettes et apportent du mouvement en bruissant au moindre souffle d’air. Autres graminées intéressantes, les Miscanthus sinensis qui se déclinent en de nombreuses variétés qui trouveront leur place en fond de décor, tout comme le moins connu Spodiogon sibiricus qui forme des touffes de feuilles larges vert glauque et de charmants épillets très aériens ; ou encore Acorus gramineus, qui n’est pas une graminée mais y ressemble beaucoup.

Passons à la couleur ! Le petit Myosotis palustris offrira une touche de bleu de juin à septembre au bord de votre bassin, il se marie parfaitement avec les iris bulbeux, véritables petits bijoux, dont les innombrables espèces et variétés proposent des coloris chatoyants. Dans la famille des iris, comment ne pas évoquer Iris pseudacorus qui supporte très bien d’avoir les pieds dans l’eau et qui illumine la zone de sa floraison jaune d’or ! Pour son côté sauvage, vous pouvez planter l’épilobe des marais, à la discrète floraison rosée.